PASSION SHEILA

En concert : le 7 juin 2014 à Châtillon (92) ; 29 juin à Tarascon (13) ; 5 juillet à Le Locle (Suisse) ; 13 juillet à Argenteuil (95) ; 16 juillet à Orange (84) ; 6 août à Fontvieille (13) ; 22 août à Plan d'Orgon (13) ; 14 mars 2015 à Forges-les-Eaux (76)...

samedi 21 avril 2007

Ludovic Chancel dans "Les Nouvelles" du 17 avril 2007.


Sheila viendra à Madagascar pour le mariage de son fils

Amoureux d’une métisse malgache, Ludovic, fils de la chanteuse Sheila, veut vivre à Madagascar. Lors d’une interview qu’il a accepté de nous accorder, il nous livre ses impressions et son futur à Madagascar.

- Les Nouvelles :Depuis quand connaissez-vous Madagascar ?
* Ludovic : Depuis mai 2006, grâce à ma future femme, Amande, qui est métisse malgache. Nous nous sommes rencontrés à Paris il y a six ans et je l’épouserai en septembre de cette année.
- L’idée de venir s’installer à Madagascar a-t-elle été immédiate ?
*Au départ, Amande m’a fait découvrir l’est de l’île, puis nous sommes allés dans le sud. Ces séjours m’ont permis de découvrir la richesse naturelle du pays et la gentillesse attachante des Malgaches. Tous ces facteurs m’ont donné envie de vivre une vie paisible différente de celle de Paris.
- Avez-vous l’intention de tout quitter en France ?
* Pas tout à fait. Là-bas, je suis dans le prêt-à-porter : je suis rentré en France pour configurer autrement mon entreprise, afin de passer plus de temps à Madagascar. J’ai envie de m’investir dans un projet ici avec ma future femme qui est dans le tourisme et le stylisme.
- Allez-vous ouvrir une boutique de prêt à porter à Madagascar ?
* Non. J’ai envie de vivre autre chose. A ce jour, partager le bar le Mojo avec l’actuel propriétaire est une expérience qui me tente. Allier la convivialité et l’amour de la musique me tente. Les cabarets de musiques traditionnelles hebdomadaires et les tournois mensuels de slam qui s’y organisent m’attirent. J’aime les mélanges des genres.
- De part votre présence ici, peut-on espérer voir Sheila venir un jour à Madagascar ?
* C’est même sûr ! Nous voudrions nous marier à Madagascar et sa présence est inévitable. Pour la circonstance, elle chantera au moins une fois ici pour son public malgache.


Propos recueillis par
Renée Raza


« Fils de » retrouve une seconde vie à Madagascar

Pendant longtemps, Ludovic Chancel avait le sentiment de n’être pas lui-même, juste le fils de deux stars qui se sont mariées pour le meilleur et non pour le pire. Très vite confronté aux tensions familiales (Sheila et Ringo se sont séparés quelque temps après sa naissance, le 7 avril 1975) et à la pression médiatique, Ludovic tombe dans l’alcool et la drogue. « Maudit public, foutus fans ! A cette époque, je les déteste tous en bloc. Ils me volent ma mère, elle les préfère à moi, voilà ce que je pense. Sur un simple coup de fil, elle est prête à passer trois heures dans un hôpital pour réconforter un petit malade qui ne rêve que d'elle. En revanche, il lui est très difficile, voire impossible, d'en faire autant pour son propre fils... », déclare-t-il.
En 2000, un accident de scooter lui remet les idées en place. Il décide alors d’écrire un livre sur sa vie, « Fils de ». Il y parle de sa bisexualité, de sa dépendance à la cocaïne qui l'a mené à la prostitution, son mariage raté et sa paternité non désirée. Son image de mauvais garçon lui colle à la peau. Il cherche à s'en défaire. « J’ai eu l’impression, en écrivant ce livre, de suivre la plus grande des thérapies que j’aie jamais osé entreprendre », confie-t-il. Après une telle thérapie, Madagascar est tout trouvé pour une convalescence. Finalement, Ludovic en tombe amoureux au point d’y refaire sa vie et sortir de l'ombre de sa mère avec qui il s’est manifestement réconcilié. Un happy end qui mérite un autre livre.

Publié dans "Les Nouvelles" du mardi 17 avril 2007, p. 12
http://www.les-nouvelles.com

5 commentaires:

À 14:39 , Anonymous Anonyme a dit...

je vous souhaite tout le bonheur du monde dans ce pays
car moi je viens de perdre un frère ui a été assassiné et qui a voulu comme vous vivre tout simplement dans cette grande ile ou il avait grandi ""la sakay "" je garderais vu que j'y suis née des bons souvenir de ce pays mais là j'ai la haine de voir qu'ils ont tuer mon frère qui ne voulait aucun mal mais prendre le temps de vivre aprés 40 de service a la fonction public française
a voir si vous voulez ces articles sur Jean René HOARAU à la SAKAY si vous possedez internet merci de lire vos commentaires et bonne route a vous

 
À 04:58 , Blogger corinne a dit...

je suis fan de votre mere depuis toute jeune. elle etait mon idole belle femme venue dun modeste milieu et qui a su rester simple attachante avec son public. jaime lorsquelle a demarrer a chanter avec les s.b.devotion c la que pris un vrai tournant de sa carriere . sheila vous resterez pour moi quelqun qui a compte dans ma jeunesse je vous adore. signé corinne

 
À 05:03 , Anonymous Anonyme a dit...

bjr ludovic je suis fan de votre mere sheila depuis ma jeunesse mais quand elle a commence avec les blacks devotion ce fut lenvole dune superbe carriere au states . en autre je vous souhaite tt le bohneur du monde dans ce pays avec votre femme que dieu vous garde . soyez heureux ludovic bonne chancea vous et votre futur epouse bises.

 
À 05:08 , Anonymous Anonyme a dit...

bjr ludovic je suis fan de votre mere plus connu sous le pseudonyme sheila . lorsquelle commence une carriere au etats unis avec les blacks devotions ce fut pour elle une nouvel evol elle etait geniale avec ce groupe et si belle attachante simple gentille. je vous souhaite a vous et votre femme une vie merveilleuse et plein damour .que dieu vous benisse bises .

 
À 17:31 , Anonymous Anonyme a dit...

d ne vous laisser pas aller dans le desespoirla vie a toujour une solution a un probleme bonne chance a vous

 

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil